Péripéties en bordure de l'Empire

La Poubelle de l'Espace

Episode II Game 9

Pendant ce temps à Mos Espa

Frôlant les ombres dans sa grande cape noire, la tête dissimulée sous un capuchon opaque, Jethro Tull entre dans le petit bunker que les Impériaux garde ici sous la supervision de Gorga la Hutt. Les stormtroopers le salut au passage et il monte jusqu’au bureau du chef de base.

-Prii Gnognonr prtt ttizwouik kabroukgne!

L’Impérial se lève, trop interessé:

-En wouin!

-Broumtgnhsnge!

-Hein! Ben voyons donc, pas avec la belle danseuse! J’appelle un des mes amis tout de suite, demande à Ja’Nyn de te payer le double de l’habituel, tu l’a bien mérité.

Cape au vent et le port royale de quelqu’un qui vient de faire un bon coup, Jethro retourne dans les rues mal famées de Mos Espa, presque satisfait de la vengeance qu’il a accomplie aujourd’hui. (-5 Obligation Jethro Tull)

Embuscade Royale
Crete de krayt2

Votre nouveau YT-1300 quitte enfin la gravité de Tatooine en brinquebalant de partout, causant tellement de bruit qu’il vous faut monter le ton pour vous faire comprendre. Vous vous dirigez vers le plus proche point de saut, quand deux silhouettes bippent sur vos écrans, très proches. Vous reconnaissez la forme assymétrique d’un transporteur de classe Wayfarer et un chasseur stellaire Dunelizard. Tout de suite la peau de Jeannot se couvre de chair de poule et de sueurs froides; c’est le chasseur de Trex le Trandoshan gourmet! R0-T2 qui accompagne le pilote dans le cockpit, accroche le transpondeur du Wayfarer avec les senseurs et l’identifie comme étant le Vagabond; le vaisseau personnel du Prince Péghaz.
Dunelizard2

Les deux vous attendaient de pied ferme, les systèmes au minimum. Ils allument leur moteurs dès que vous apparaissez sur leurs scanneurs. Le vagabond vous hèle et le Prince Péghaz exige que vous lui rendiez son bien. Quand votre pilote nie avoir quoi que se soit appartenant au Prince, ce dernier pointe l’armure de princesse qu’il porte en haussant les sourcils.

Pendant ce temps,Ghor’Tex l’intouchable est déjà dans la seule tourelle accessible du vaisseau, enlevant les composants superflus pour avoir de la place. Proschek le Jawa supervise et récupère les morceaux quand l’alarme de proximité se met à crier. Le petit être cours à la salle des machines et sort un rouleau de duct tape. Les boucliers fonctionnent bien, enfin une bonne nouvelle. Le nouveau HMRI ronronne comme un chaton, mais tout le reste semble sur le point de lâcher et tient beaucoup plus par la peur et le duct tape.

Cecilia Ro’Baan réconforte Kwoo’Elh Tani’na qui ne s’était jamais fait tirée dessus auparavant. Elle est encore plus effrayée par le bruits des moteurs, la froideur de l’espace et les cris des aliens qui peuplent cette poubelle de l’espace. Cecilia commente qu’elle a déjà tué plus de 32 stormtroopers Impériaux sur différent mondes. Elle va ensuite s’armer avec ce qui se trouve dans les caisses ramenées du bunker de Teemo.
Twi lek bodyguard

Coupant les communications, Jeannot incite Roteux à calculer un trajet hyperspatial au plus crisse et fait plonger le vieux vaisseau vers la planète. Pour un court instant, il réussit à se dégager, mais un rayon tracteur se verrouille sur le Crête de Krayt depuis le Vagabond. Trex, dans son Dunelizard en profite pour échanger quelques rafales de lasers avec le Gamoréan, ne faisant que des dommages légers à chaques appareils. Roteux annonce qu’il n’y a que deux planètes accessible avec ses banques de données et ce qui reste du navicomputer: Géonosis et Ryloth. Comme Géonosis est seulement distante d’un parsec (3.26 années-lumière), vous optez pour Ryloth et le Baron Zoloff qui s’y trouve.

Proschek revient en courant dans le poste de pilotage et redirige le controle de la seconde tourelle à la console du copilote puis atteint le Dunelizard d’une rafale, coupant momentanément ses moteurs. La verrière de cette tourelle est absente, l’exposant ainsi au vide spacial. Trex l’a condamné avec une plaque de duracier qui est très dur à scier. Ghor’Tex et Proschek profite que le Dunelizard dérive dans l’espace pour le pilonner de lasers. La coque du chasseur stellaire se fend et Trex plonge dans l’atmosphère de Tatooine, brûlant avec ce qui reste de son vaisseau.

Un nouveau signal apparait à l’extrême limite de vos senseurs; il s’agit d’une corvette des douanes Impériales qui vous hèle, ainsi que vos attaquants. Un message apparait sur vos écrans qui fait crier de panique votre petit Jawa: Un aqualish en habit de capitaine Impérial vous gargouille un message incompréhensible. Le message est accompagné d’un manuel des droits et régulations douanières Impériales du secteur Arkanis et un paquet contenant la traduction du message.
Imperial customs corvette

Quand vous ouvrez la traduction, elle s’imprime sur un flimsiplast et tout vos système excepté le life support s’éteignent. Dans le soudain silence, c’est la panique et tout le monde tente quelque chose pour rebooter le système, excepté le Gamoréan qui gueule contre sa gachette qui ne fonctionne plus.

Traduction:

-Je suis le capitaine Pududo Lanfer et je me dois d’arraisonner vos transports selons les violations du code Impérial suivantes:
  • Vol de véhicule spatial
  • Contrebande
  • Passeurs pour une agente rebelle
  • Meurtre de Teemo le Hutt
-Éteignez tous vos systèmes et préparez-vous à un abordage selon les règles 18-13AV14, selon le manuel ci-joint. Personne ne brime la loi sans que le marteau Impérial de la justice ne frappe en réponse. Pududo Out!

Paniqué, Jeannot se glisse sous le poste de pilotage et aide Proschek à redémarer le vaisseau à froid. Il y trouve également des rognures d’ongles géantes, 4 crédits, un vieux sandwich et un holdout blaster caché. Le système redémarre en toussant et roteux affiche fièrement qu’il a fait une sauvegarde de son calcul hyperspatial avant la panne et qu’il n’aura pas à recommencé du début. Sur les écrans, une alarme bruyante affiche que vous serez bientôt en panne de carburant. Vous en avez juste assez pour un saut et quelques manoeuvres, c’est tout.

Tatooine
Constatant que le Vaganbond est toujours inactif, Jeannot met les gaz à fond et place Tatooine entre vous et la corvette douanière. Toute la carlingue gémit sous la brusque accélération et des jets de vapeur envahissent les corridors. Proschek utilisant le datapad du slicer Jethro Tull, pirate les systèmes du Vagabond et en isole les communications du virus. Il l’utilise ensuite pour lancer un message de menace qui débute et termine par le logo de l’Alliance Rebelle. Ce message atteint la Corvette Impériale qui met les gaz et déploie un escadron de TIEs menés par un TIE Interceptor avec des lignes rouges sur les ailes et un crâne rouge en holo qui recouvre le cockpit. (-1 Obligation Proschek) Poly l’identifie comme étant un membre de l’escadron d’élite le 181ième. Cette pilote est Redskull et son tableau de chasse affiche plus de trente appareils.

Malgré la peur qui lui donne des tremblements, votre pilote utilise l’attraction de Tatooine pour vous catapultez de l’autre côté, vers un autre point de saut un peu plus éloigné. Comme vous l’ateignez enfin, la Corvette Impériale arraisonne le Vagabond et Roteux pépie de bonheur, enterrant les alarmes et les tremblements du vieux YT-1300: il vient de terminer ses calculs. Jeannot les mains glissantes de sueur tire sur la manète de l’hyperdrive de secours, le seul encore fonctionnel et les étoiles s’étirent pour devenir des lignes. Vous plongez dans l’hyperespace, alors qu’une odeur rance horriblement vomissante se fait de plus en plus insistante.

Comme vous vous mettez en quête de la source de l’odeur, une série d’alarmes se mettent à crier en même temps que des bruits d’éléphants et de porcs qu’on torturent résonne à travers le navire. Les haut-parleurs distortionnent sous l’assauts des pénibles décibels, menaçants de vous rendre sourd.

L’Héritage de Trex

Proschek lève les mains en l’air et sans le savoir cri en même temps que tous ses compagnons:

-Osti de vaisseau de marde!

Personne ne le sait parce que même en criant à plein poumons, vous n’arrivez pas à vous faire entendre. Tout-à-coup, Ghor’Tex se met à chanter le refrain de couinements grotesque tout en giguant.

Pour rejoindre Ryloth avec l’hyperdrive de secours, vous comptez au moins 20 jours, menaçant de manquer votre rendez-vous avec le Baron Zoloff. Chacun cherche le vaisseau de fond en comble, pièce par pièce dans l’espoir de trouver la source de l’odeur et d’éteindre la cacophonie qui vous rend dingues, sauf Ghor’Tex qui tape du pied.

Gamorrean opera
Jeannot retourne au poste de pilotage et consulte les écrans en Trandoshan. Roteux va s’occupper de réparer les dégâts du vaisseau et son poste est remplacé par M3-P00, le droid de protocole militaire récupéré dans le pawnshop au-dessus du bunker de Teemo. Il traduit tout ce que le pilote lui demande avec une verbe stricte et officieuse, terminant toutes ses phrases par Môsssssieu! L’écran affiche les îcones suivants:

  • Le manifeste de la soute principale
  • Un îcone qui clignote rouge et qui affiche Low-Fuel
  • Une cage enfermant un bonhomme sourire triste avec des X sur les yeux
  • La pochette de l’album qui joue, de l’opéra Gamoréan
  • Dans un coin il y une griffe ou un croissant de lune qui indique Activé

Jeannot éteint l’alarme indiquant qu’il ne vous restera du carburant que pour le trajet intrasystème et un atterrissage sur Ryloth; votre destination. Il farfouille dans les options et débranche la configuration de la stéréo qui était programmée pour jouer de l’opéra Gamoréan à chaque saut hyperspatial. La griffe semble être reliée à un dispositif qui utilise votre transpondeur pour envoyer la position du Crête de Krayt sur Tatooine toutes les minutes. En cliquant sur la cage, un message s’affiche; indiquant que le prisonnier dans la soute secondaire est décédé et que son dernier bain remonte à 21 jours. L’odeur est maintenant tellement forte que l’humain quitte le cockpit pour rejoindre la fouille du vaisseau, laissant le droid de protocole qui se met au garde-à-vous.

Le pilote rencontre Proschek dans le corridor d’accès, alors que celui-ci reconfigure le système anti-vol des lances-flammes à votre signature génétique. Il utilise un gros coffre à outils qu’il a complété avec les instruments graisseux de Trex trouvés en ingénierie.

-Ya un wookie mort qui schlingue dans la deuxième soute!

Passé la salle des machines, la soute secondaire à été transformé en unité carcérale avec au centre un bloc d’alimentation indépendant du vaisseau. Six tubes de confinement high techs sont reliés au bloc central qui est couvert d’instruments de torture crasseux, couverts de sang et de longs poils. Tous les tubes de stase sont vides, exceptés un dont la verrière en stainless renvoit votre réflection. Arme à la main, Jeannot couvre Proschek derrière le blec central, tandis que le Jawa active l’ouverture du tube. La carcasse de deux mètres cinquante d’un wookie arboricole se tient un instant devant vous avant de se dégonfler et de s’effondrer en un tas de chairs putréfiées. L’odeur qui s’en dégage, accompagnée de celle déjà dans l’air fait gerber en puissance les deux amis qui quittent la soute pour reprendre leur souffle. Avec l’aide de foulards et de la force du Gamoréan, vous déplacez la carcasse jusque dans le sas et observez par le hublot pendant que Jeannot va dans le cockpit pour le projeter dans l’espace. Pendant ces quelques secondes de délai, la carcasse frémit et se relève péniblement, tournant vers vous son torse ouvert grouillant d’asticots. La seconde d’après, le sas s’ouvre et propulse la chose dans le vide de l’hyperespace…wtf!
Death wookie

Ghor’Tex raconte alors ce qu’il a trouver dans les quartiers d’équipage étrangement propres. Dans un lit avec des draps de la marine de Fondor, il est tout content d’avoir trouvé une poupée grandeur nature calamarienne, odeur de thon incluse. Sous une belle peau de Wampa, il a trouvé une cache avec une collection de Mon Calamari porn et un stash de 1000 cr en jeton de casino de Nar Sahdaa. Dans un casier fourre-tout remplit à ras-bord, il se rend compte qu’un inventaire prendrait des années, il en déduit donc qu’il pourra y dénicher n’importe quel objet de 250cr et moins et de rareté 3 au maximum, à volonté. Il y déniche une boite de 50 barres d’algues calamariennes dégueux, mais nourrissantes.
Mon calamari porn

La seule nacelle de secours a été convertie en chambre à coucher de Trex avec un hublot. Les murs sont couverts de photos de femmes nues de toutes les races, mais principalement reptiliennes ou amphibies. Sur le sol est jeté un matelas jauni avec un datapad de pornographie, des essuit-tout et un tube de graisse à moteur. Au-dessus de la porte sont accrochés deux rateliers d’armes, dont un seul est occuppé par une vibrolame. L’épée affiche treizes encoches sur la poignée croutée de sang sèché. Ghor’Tex met tout de même la main sur un crash survival kit et trois rouleaux de duct tape, avant de tout balancer dans l’espace.

Toutes les surfaces de la micro-cuisine sont recouvertes de sang sèché, d’organes putréfiés et de longs poils roux-brun. Suspendus à des tuyaux de refroidissement au plafond par des crochets de boucher, une douzaine de quartiers de viande tressautent en rythme avec les soubressauts du Crête de Krayt. Vous reconnaissez facilement un bras humain et une jambe de rodien. Dans un tirroir, il y a seizes rations de l’armée de l’ancienne république, pas assez pour les 21 jours jusqu’à Ryloth. Proschek et Ghort’Tex débitent les quartiers les moins dégoutants et les préparent pour le voyage es passagères qui sont en train de nettoyer l’unité carcérale. Le reste rejoint les vidanges dans l’airlock. Jeannot occupe les twi’leks et se rapproche un peu de Cecilia Ro’Baan.

Dans le reste de la soute principale d’ou vient définitivement l’odeur infecte, une table de déjarik trône au centre d’une banquette courbe couverte de crasse et de restes des repas du Trandoshan. La base de la table de jeu est ouverte et ses composantes ont été reconfigurée en un fouillis de fils pour servir de station recharge pour des blocs d’alimentation de blasters. Pendant que le Jawa travaille à réparer la table de jeu tout en gardant la fonction qui permet de recharger les chargeurs, Ghor’Tex et Jeannot cherche l’origine de l’odeur et des panneux secrets.

Bien vite, le Gamoréan active un interrupteur dissimulé et une grande partie du sol se retire pour dévoiler une grande cache de contrebandier. À l’intérieur, six peaux de wookies traitées au produits chimiques empuantissent la soute à vous faire de nouveau gerber. Elles vont vite rejoindre les vidanges dans l’hyperespace, malgré la valeur quelle peuvent avoir. Vous purgez une partie de l’air et de nouveau, l’atmosphère du vaisseau est tolérable.

Wookie pelts
Continuant votre inspection, vous débouchez dans l’aire de chargement avec son gros treuil qui maintient votre speeder modifié en place. Le sol est humide et tout un côté de la grosse chaine du treuil est complètement rouillée. Rapidement Proschek découvre une fuite dans un des tuyaux de refroidissement et utilise du duct tape en masse, tandis que Gor’Tex va chercher dans le compartiement fourre-tour une nouvelle longueur de chaine qu’il installe avec Jeannot.

Il ne reste que la soute tertiaire ou Proschek ne s’en peut plus de faire des Utini! Une montagne de pièces détachées enterre un droid astromech et son jumeaux se tient dans une armature prévue pour contenir six droids de maintenance. L’espace restant est partagé entre un atelier pour faire de la mécanique ou des modifications et un droid protocolaire inerte et unijambiste. Il a une bouteille de whisky Corellien vide à la main et un sombrero grotesque cache le fait qu’il n’a plus de tête. (+5 xp Motivation Proschek)

Dans tout ce fouillis, le technicien Jawa réussit à récupèrer les objets suivants, après la déception de trouver les astromechs vidés de leurs composantes:

  • Medpack
  • General Scanner
  • Electrobinoculars
  • Respirateur pour un Trandoshan
  • 2 Glowrods
  • Coffre d’outils rudimentaire
  • Bague de platine 30 cr.
  • 2000 cr. en pièces détachées, assez pour construire un droid astromech

Durant les jours qui restent, vous briquez le Crête de Krayt de ses taches, de ses odeurs et de ses fantômes du mieux que vous le pouvez. Proschek s’affaire à plusieurs modifications sur votre équipement. Il améliore la capacité du harnais qui maintient le cannon E-web à Ghor’Tex. Il reconstruit également l’extérieur de l’armure de Jeannot pour qu’il ressemble à un homme.

Pour économiser les rations dégueulasses que vous avez à bord, Jeannot, Poly, Cecillia et Kwoo’elh s’installent dans les capsules de stase de la soute tertiaire. Pendant que Proschek fait ce qu’il peut avc le vaisseau et qu’il passe son temps dans l’atelier de mécanique, Ghor’Tex bouffe toute la viande dans la cuisine et se divertit avec la poupée grandeur nature de mon calamarienne…

Récompense de 5 xp pour votre premier commentaire!

Comments

Je suis sure qu’on va garder l’odeur sur nous pendant 1 mois. Pour ce qui est de Trex, je coyais qu’on avait dégommé son vaisseau pour qu’il aie se désintégrer dans l’atmosphère de Tatooine non?

La Poubelle de l'Espace
 

Je pensais qu’il s’était écrasé sur Ryloth… Je l’ai rajouté au texte. Merci!

La Poubelle de l'Espace
 

Hey, le 5xp Proschek, ça a été rajouté rétroactivement, ça, non? Je me souviens pas d’avoir eu de points de motivation à la dernière game. Ni de glowrods, de coffre d’outil ou de bague de platine.
(commentaire, +5 xp!)

La Poubelle de l'Espace
 

Impressionnant! Beau combat naval! Moi j’aurais gardé au moins une peau de wookie… Pour mon lit… Je l’aurais lavée et bien traitée… Cecilia et Kwoo auraient sans doute apprécier… wink wink Bon, c’est juste too bad.

La Poubelle de l'Espace
Darth_Brun

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.